Dans l'univers médiatique, les cartes ont été complètement rebattues avec l'arrivée du web.

Antoinette Fouque – Site Hommage


Antoinette Fouque – Site Hommage

Membre la commission des droits de la femme au parlement européen, Antoinette Fouque (Découvrir la page Antoinettefouque-hommage de Antoinette Fouque) occupe la fonction de vice-présidente. La militante se présente sur la liste des radicaux de gauche au scrutin européen de 1994, elle siège à Strasbourg de 1994 à 1999. Au moment des deux cents ans de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, Antoinette Fouque fonde l’Alliance des Femmes pour la Démocratie.

Antoinette Fouque, Roland Barthes et Luce Irigaray

En parallèle à à sa mission d'enseignement, Antoinette Fouque se fait critique littéraire pour plusieurs maisons d’édition et rédige des notes de lecture pour une 3e. Avec son directeur de thèse, le critique Roland Barthes, Antoinette Fouque obtient un Diplôme d'études approfondies (DEA). A cette époque, elle fréquente Monique Wittig, écrivaine féministe. Le cercle baptisé Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF, a été lancé par cette grande militante.

Antoinette Fouque, une grande militante de la cause des femmes

Avec l'aide de quelques militantes féministes, elle met en marche le Mouvement de Libération des Femmes. Antoinette Fouque quitte le MLF lorsqu'elle s'envole pour les USA au début des années 80. Le mouvement est alors victime de luttes internes et perd de l’influence. L’Alliance des femmes pour la démocratie voit le jour à l’initiative d’Antoinette Fouque en 1989 lorsqu'elle rentre du pays de l'Oncle Sam.

Antoinette Fouque, éditrice et libraire

A force de fréquenter les milieux littéraires parisiens,, Antoinette Fouque constate à quel point les femmes n'occupent que peu de place dans le domaine du livre. Avec des centaines d'ouvrages dédiés à la pensée des femmes, la société d’édition de la militante du droit des femmes permet à de multiples écrivains de diffuser leurs idées. Dès 1973, elle crée Les Editions des femmes, en même temps que les Librairies des femmes dans les trois plus grandes villes françaises. Par le biais de sa maison d'édition, Antoinette Fouque défend l'élan créateur des femmes.