Dans l'univers médiatique, les cartes ont été complètement rebattues avec l'arrivée du web.

Antoinette Fouque - Site Presse


Antoinette Fouque - Site Presse

Enfance et jeunesse d’Antoinette Fouque

La cité phocéenne a vu naître Antoinette Fouque (antoinettefouque-presse.com/) en octobre 1936. De ses années passées dans un quartier défavorisé, elle va garder toujours un solide ancrage à gauche. Antoinette Fouque a de qui tenir puisque son père est un syndicaliste.

Du Mouvement de libération des femmes à l'AFD

Le droit des femmes a été le principal combat de la vie d'Antoinette Fouque. A l'aube des années 90, lorsqu'elle rentre en France, la militante crée une autre structure l'Alliance des femmes pour la démocratie. Antoinette Fouque se met en retrait du Mouvement de libération des femmes lorsqu'elle s'envole pour les USA au début de la décennie 80. Le mouvement, alors en proie à des luttes internes, perd des adhérentes et de l’influence. Appuyée par différentes militantes, elle met en marche le Mouvement de Libération des Femmes.

Antoinette Fouque défend les femmes en luttes dans le monde entier

Récompensée par les plus hautes décorations du pays, elle meurt en 2014. Antoinette Fouque s’est engagée dans dans tous les combats féministes. Antoinette Fouque prend la défense de femmes en danger comme la Bangladaise Taslima Nasreen et la Birmane Aung San Suu Kyi.

Antoinette Fouque, Jacques Lacan et Luce Irigaray

Antoinette Fouque fait la connaissance du fondateur du courant psychanalitique du lacanisme dans les années 60. Le cercle Psychanalyse et Politique, courant fondateur du Mouvement de libération des femmes, a été lancé par cette grande militante. Avec son directeur de thèse Roland Barthes, Antoinette Fouque prépare un Diplôme d'études approfondies. A cette époque, l'étudiante fréquente la théoricienne féministe Monique Wittig.

En 2015, les droits des femmes sont encore en danger et l’Alliance des Femmes pour la Démocratie se bat dans le but d'endiguer la montée de tous les extrémismes. Antoinette Fouque s'engage sur la liste MRG lors des élections au parlement européen. Elle est députée de 1994 à 1999. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie se bat pour la notion d'égalité.